HORAIRES ET LIEUX

                Gymnase du Fort

56 rue de Fontenay 92140 Clamart

Babyqkd 3 à 6 ans:

LUNDI - JEUDI - VENDREDI

18h20 à 19h00

Espoir 6 à 9 ans:

Jeudi

19h00 à 20h00

Super espoir 7 à 15 ans:

Lundi et vendredi

19h à 20h

Ados Adultes 13 ans et +:

Lundi, jeudi et Vendredi

20h à 22h

Cardio Auto Défense 13 ans et +:

Lundi, Jeudi et vendredi

20h à 21h30

                        -------------------

                     Dojo du centre

10 rue de Bièvres 92140 Clamart

UNIQUEMENT LES SAMEDIS

Babyqkd 3 à 6 ans:

14h20 à 15h

Espoir 6 à 9 ans:

15h à 16h

Enfants/Adultes à partir de 10 ans:

16h à 17h

Cardio auto défense (à partir de 13 ans)

17h à 18h30

Pas de cours durant les vacances scolaires.

Temps réservé aux stages

ADRESSE ET CONTACTS

OÙ NOUS TROUVER ?

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • facebook-square

Siège social club AMACQKD Clamart

10 rue de Normandie

92140 Clamart

Tel Fixe : 01 77 46 39 40
Tel Port  Võ Sư André Moudingo: 06 60 26 38 03

Tel Port Nu Huấn Sư Morgane Le Manach: 07 87 21 11 06

© AMACQKD CLAMART 1996

Le Qwan Ki Do...

Le Qwan Ki Do (« La voie des énergies corporelles»), également transcrit Quan Khi Dao, est un art martial réé en 1981 en France à Toulon (Club du C.A.M Quan Ky Toulon) par Maître Pham Xuan Tong.

 

PHẠM Xuân Tòng, a vu le jour en l’an de grâce 1947 dans un

modeste village de Bông Hai, province de Ninh Binh

au Nord ViêtNam.

 

En 1956 à l’âge de 9 ans, il croisa sur le chemin de la vie

un grand Maître Chinois de l’ethnie des Hakkas au noble

nom de CHÂU Quan Kỳ, qui dans l’esprit de la courante

philosophie de Lão Tử « le  Ðạo », lui a appris à 

« voir avec l’esprit, sans ne voit qu’avec les yeux ».

Lui léguant par là même, plus tard, un immense savoir,

tant dans le domaine des arts martiaux

( ShaoLin E Mei Paï, Tang Lang Nan Paï) que dans celui

de la médecine traditionnelle Sino vietnamienne,

Tâm Thể, Khí Công, puis Nội Công (culture de

l’énergie interne), Tẩm Quât « massage »,

Tầm Huyệt Ðạo « digipuncture »).

La tradition familiale vietnamienne des PHAM, a légué au jeune PHAM Xuân Tong, âgé alors de 14 ans, par son grand-oncle PHAM Trú, les techniques incontestables de Võ Quảng Bình, l’héritage de son réputé arrière Grand Père « Cai Miêng ». Avec l’autorisation de son Maître, et profitant d’être membre de la Fédération Vietnamienne de Boxe Libre « Tổng Cuộc Quyền Thuật Việt Nam » le jeune PHAM Xuân Tong a su également s’enrichir dans les techniques vietnamiennes des combats libres et de la lutte vietnamienne « Vật », il a pu ainsi bénéficier les enseignements des amis et des Maîtres Phan Thành Sự, Long Hổ Hội, et Lê Văn Kiển.

Très doué pour les arts martiaux, dès l’âge de 16 ans, il a été confié la tâche d’être assistant du Grand Maître CHÂU Quan Kỳ. Il a participé en outre, dans plusieurs compétitions, et laissa ainsi derrière lui, des excellents palmarès sportifs. En suivant le sage conseil de son maître, il consacra par la suite tout son investissement personnel dans la voie de la médecine traditionnelle, et de l’enseignement de l’art martial…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Qwan Ki Do trouve son origine dans des techniques issues des arts martiaux Chinois et Vietnamiens. C'est donc un Art Martial Sino-Vietnamien.

La pratique du QWAN KI DO est caractérisée par divers aspects, notamment les enchaînements techniques (Quyên), les techniques seules, les techniques à deux, les assauts, les armes traditionnelles... En effet, le QWAN KI DO est un Art Martial très riche qui allie à la fois efficacité et tradition au travers de diverses techniques telles que les poings (tranchants, griffes, piques, paumes), les pieds, les coudes, les balayages, les ciseaux, les projections, les saisies, les clées, la self-défense...

Les techniques du Qwan Ki Do proviendraient en partie                                                                      de quatre écoles dont la célèbre école des moines Shaolin.                                                                 Du courant chinois, nous trouvons trois écoles principales:

  • L’Ecole SHAO LIN NAM PAI ou THIEU LAM NAM PHAI,                                                                dans laquelle se retrouve une grande variété                                                                                  de techniques, dont de nombreux coups de pied sautés                                                               ou encore les techniques de CHIN NA ou CAM NA.

  • L’Ecole WO MEI PAI ou NGA MI PHAI, de la montagne                                                                   Wo Mei Shan, regroupe de nombreuses techniques                                                                       de saisie et de projection, ainsi que les techniques                                                                         basées sur l’observation des animaux.

  • Enfin, l’Ecole CHOW GAR TANG LANG PAI                                                                                          ou CHÂU GIA DUONG LANG PHAI, caractéristique                                                                          du sud de la Chine et de l’ethnie Hakka, est basée                                                                         sur l’imitation de la mante religieuse, avec des attaques                                                          rapides des membres supérieurs, visant à percuter les points vitaux, ainsi qu’à luxer les différentes articulations.

  • Les écoles vietnamiennes. Quant à elles, sont réputées entre autres, pour les ciseaux volants, ainsi que pour la boxe libre utilisant les coudes, les genoux, sans oublier les tibias.

Le Qwan Ki Do est une synthèse de styles d'arts martiaux sino-vietnamiens. Il représente l'aboutissement de plus de 25 ans d'études et de recherches effectuées par un des plus grands expert des arts martiaux vietnamiens : Maître Pham Xuan Tong, héritier testamentaire du maître Chau Quan Ky.

 

Malgré les nombreuses influences vietnamiennes

et l'origine de son maître fondateur, les sources

du Qwan Ki Do viennent en majorité des arts martiaux Chinois.

On y trouve de nombreuses techniques zoomorphiques (appelées Linh Thu), des clés (appelées Chin Na ou Cam Na), pieds/poings (incluant coudes et genoux) et l'utilisation des armes

traditionnelles.

Comme dans de nombreux arts martiaux Vietnamiens, les termes en vietnamien utilisés sont souvent des traductions ou des transcriptions de termes chinois.

Au Qwan Ki Do la casse est présente permettant la démonstration de la synergie du travail technique, de la concentration et selon le phrasé requis de l'extériorisation de l'énergie vitale.

 

Notre discipline comprend aussi une gymnastique douce, appelée Tâm Khi Thê, idéale pour le bien-être des pratiquants. (Visitez notre page dédiée en cliquant sur la photo ci-dessous)...

La pratique des armes traditionnelles fait partie intégrande de notre art martial.

Visitez notre page dédiée...


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now